Voorzitter en Fractievoorzitters Europees Parlement ontmoeten Staten-Generaal

Blog : débat ouvert, direct et parfois vif pour les parlementaires européens

La présidence néerlandaise de l’UE débutera le 1er janvier mais l’organisation de projet au parlement fait déjà des heures supplémentaires. Les invitations pour la première conférence – ce sera la réunion des présidents de la COSAC les 7 et 8 février – ont été envoyées à nos collègues des autres parlements européens. Et nous avons déjà reçu une importante délégation du Parlement européen dans la Salle des chevaliers ; le jeudi 3 décembre, pendant une heure et demie, les présidents de tous les groupes politiques et le président du Parlement européen ont parlé avec les présidents des groupes parlementaires néerlandais et les présidents des deux chambres du Parlement néerlandais ; ils ont abordé des thèmes actuels comme la migration et le budget de l’Union européenne.

 Débat animé dans la Salle des Chevaliers joliment décorée

La Salle des Chevaliers était, pour la circonstance, joliment décorée avec un mobilier que l’on avait également utilisé lors du Sommet sur la sécurité nucléaire en mars 2014. Les présidents des groupes parlementaires néerlandais et des groupes politiques européens étaient assis les uns en face des autres en cercle ovale obliquement à gauche devant le trône. Grâce à cette disposition, le débat a été animé, d’une manière qui correspond à la culture de débat au Parlement néerlandais. Nous avons ainsi pu donner au Parlement européen un avant-goût des six conférences interparlementaires que le Parlement néerlandais va bientôt organiser : interactives, directes et innovantes.

 Un débat également ouvert avec la Commission européenne

Nous allons réitérer cette approche le 7 janvier, lorsque la Commission européenne au complet viendra à La Haye. Dans la salle historique du Sénat, les 28 commissaires européens parleront, sous la direction de leur président Juncker, avec les présidents des groupes parlementaires néerlandais et les présidents des deux chambres du Parlement néerlandais. Cela nous offrira de nouveau l’occasion de montrer aux dirigeants de l’Union européenne comment nous aimons débattre aux Pays-Bas : d’une manière ouverte, directe, parfois vive, mais toujours concernée et axée sur les sujets qui importent.

 Prêts à recevoir mille parlementaires

Après avoir reçu la visite du Parlement européen et de la Commission européenne, nous sommes prêts à recevoir quelque mille parlementaires des 28 États membres de l’UE au cours des six mois prochains. De nombreux députés et sénateurs et encore plus de fonctionnaires des deux chambres mettront tout en œuvre pour montrer que les parlements nationaux comptent dans l’Union européenne. Le Binnenhof (siège du Parlement et du Gouvernement néerlandais) comme plate-forme interparlementaire en Europe – ça va vraiment arriver.

 Arjen Westerhoff, co-directeur de projet de la dimension parlementaire

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *